web counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tout (et son) contre elles

Je suis la jeune
Je suis la mère
Je suis l'aïeule
Je suis la putain.
Je suis l'hystérique et je suis la posée.
Je suis celle honteuse de son corps et celle qui viendra fièrement l'agiter sous ton nez
Je suis celles qu'on a blessées et celles qu'on a choyées.
Je suis la main posée sur ta joue. Je suis le poignard planté droit dans ton coeur.
Je suis la salope recouverte de foutre. Je suis la reine sanglante et la petite chose cassée.
Je suis dans chaque femme que tu vois, dans chaque femme que tu désires, dans celles que tu méprises, dans celles qui te font naître et celles qui te fermeront les yeux.

Je suis la femme au ventre flasque et celle au ventre dur. Je suis la puissante propulsée des kilomètres dans l'eau et celle qui casserait net en se penchant sur ta bouche. Je suis celles dont de belles queues ont visité chaque recoin et la vierge de toutes qui ne voudra que la tienne. Je suis la vieille colorée en blond qui ne sait pas que tu ne l'aimeras jamais. Celle dont tu laboures le ventre et celle qui accueille tes pleurs. Celle auprès de laquelle tu passes sans la voir, et celle dont tu te moques.

Je suis la source du plaisir et celle qui blesse les bêtes à mort. Je suis la lumière, je suis l'ombre et je suis l'absence de tout entre les deux.

Je suis la femme-fleur dans chacune de mes soeurs.
Trouve la femme-fleur dans chacune de mes soeurs.

Écrire un commentaire

Optionnel