web counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A l'article de l'amour.

     

    15/09 Vous montée M° 14 Madeleine, 14/09,  robe bleue aux genoux,  cheveux bruns mi-longs. Moi dans votre dos. Ebloui. Vous revoir.

     

     

    16/09 Robe bleue Madeleine 14/09. Votre reflet dans la vitre : brun, 1m85, chemise blanche. Prendre corps. 

     

     

    18/09 Chemise Blanche Madeleine : Brûlant désir de vs. Vous attendrai le 28/09, 18h30, M° Palais Royal. Hâte.

     

     

    19/09 Robe bleue Madeleine : 2 doigts qui ouvrent chemise blanche.  Paumes contre torse. Cœur affolé. Tremble. Hâte.

     

    20/09 Chemise blanche Madeleine : Encoignure. Robe froissée.  Souffle rauque. Cuisse troussée. Hauts talons. Choc de nos ventres.  Hâte.

     

     

    21/09 Robe bleue Madeleine : Chercher mon souffle. Chercher votre bouche. Mes mains dans vos cheveux. Peser dans vos bras.  Votre regard. Hâte.

     

     

    22/09 Chemise Blanche Madeleine : Bras tordu en arrière. Vous arquée. jambe pressée qui ouvre les vôtres.  Satin de votre cou. Votre regard.  Votre bouche.

     

     

    23/09 Robe bleue Madeleine : Ma bouche. Ouverte. Mes yeux. Plantés dans les vôtres. Ma main. Autour de vous.

     

     

    24/09 Chemise blanche Madeleine : Vous découvrir. Prendre mon temps. Dentelles. Douceurs.  Velours. Odeurs.  Epices. Noyée. Vos lèvres. Mes lèvres.  Perdues. En vous.

     

     

     

    25/09 Robe bleue Madeleine : robe bleue à genoux. Cheveux bruns tordus. Vous dans mon dos.  Eblouie.  Eblouie.

     

     

    26/09 Chemise blanche Madeleine : Mon reflet dans la vitre. Chemise blanche au sol.  J’obéis.

     

    27/09 Robe bleue Madeleine : Votre force. Offerte. Mon abandon.

     

    27/09 Chemise blanche Madeleine : Rentrer dans ta peau. Vous remplir.  Ton cri.

     

     

    29/09 Lecteur attentif Journal,   trouvé hier m° Palais royal  robe été bleue, manches courtes, mi-longueur, souhaite double de bonheur à protagonistes incandescents.

     

    Soundtrack: L'irréel - Alain Bashung